Aujourd'hui

La photoluminescence fait partie intégrante de notre quotidien et est reconnue pour son utilité.

La norme NFX-08-050 définit les modalités de mise en oeuvre du balisage de sécurité photoluminescent et la norme EN-ISO-7010 introduit une gamme mondialement reconnue de pictogrammes de sécurité.

HISTORIQUE

De 1914 à 1970 les produits photoluminecents sont essentiellement utilisés à des fins militaires.
 Ils contiennent des substances radioactives.

De nos jours, les produits photoluminescents sont exempts de matières radioactives et ne constituent aucun danger pour l’utilisateur.

IMO (International Maritime Organisation) supprime les systèmes d’évacuation électriques près du sol, par des systèmes photoluminescents.

1997

FAA ( Federal Aviation Administration ) autorise l’intégration de bandes de balisages d’évacuation photoluminescentes au sol. Aujourd’hui, la quasi totalité des avions dans le monde est équipée de systèmes photoluminescents au sol.

SOLAS (International Convention for the Safety of Life at Sea) réglemente des nouveaux panneaux et symboles photoluminescents.

L’attentat à la bombe au World Trade Center a amené un certain nombre de recommandations destinées à sauver des vies, par exemple l’application de peintures photoluminescentes sur les surfaces des cages d’escaliers.

 

Lors de l’attentat de 1993, la fumée et l’obscurité ont considérablement ralenti les efforts d’évacuation, ce qui n’a pas été le cas le 11 septembre 2001. Cette innovation a permis à des milliers de personnes d’évacuer les tours avant qu’elles ne s’effondrent.

2006

1914 - 1970

1987

1993

1993

La photoluminescence fait partie intégrante de notre quotidien et est reconnue pour son utilité. La norme NFX-08-050 définit les modalités de mise en oeuvre du balisage de sécurité photoluminescent et la norme EN-ISO-7010 introduit une gamme mondialement reconnue de pictogrammes de sécurité.

AUJOURD'HUI

Les Travaux Publics et Services Gouvernementaux Canada (TPSGC) et le conseil national de recherches du Canada (CNRC) ont regroupé leurs ressources pour vérifier l’efficacité d’un nouveau système de protection incendie installé dans l’édifice C.D Howe, un immeuble à bureaux fédéral constitué de deux tours de onze étages situé au centre ville d’Ottawa…


Douze minutes plus tard, des milliers de travailleurs avaient évacué l’immeuble en toute sécurité.